Entraînement Cardio, AVANT ou APRES l'entraînement musculaire?

editor's picture

Très souvent, on me demande s’il est préférable de faire son entraînement cardio avant ou après son entraînement musculaire. A chaque fois, je réponds que cela dépend de ou des objectif(s) que l’on s’est défini(s).

Bien évidemment, comme la musculation, la partie de l’entraînement cardio vasculaire (courir, vélo, rameur, natation, … .) doit être soigneusement préparé pour qu’il puisse être efficace dans le cadre d’un objectif précis.

Il est préférable pour des personnes débutantes, ou qui n’ont pas d’objectifs précis, de commencer par un petit échauffement cardio vasculaire à faible intensité suivi de la partie musculaire et de terminer par le stretching.

Mais qu’en est-il quand on a des objectifs aussi bien pour la partie cardio que pour la partie musculation ?

Les problèmes du cardio à intensité modérément élevée voire élevée avant l’entraînement musculaire.

Un entraînement cardio intense en début de séance, va vider vos réserves de glycogène (graphique ci-dessous).

Cette réserve de glycogène est l’énergie ( par l'intermédiaire de l'ATP) dans laquelle le corps puise pour s’approvisionner au cours d’un effort (dessin de droite). Si vos réserves sont complètement vides, alors, vos performances et vos possibilités de gain musculaire seront fortement limitées par cette absence de glycogène.

Ensuite, la synthèse des protéines va être très fortement réduite suite à un effort cardio intense et prolongé. Or, comme ce sont les protéines qui construisent les cellules musculaires, si les niveaux de synthèse des protéines sont en baisse et que votre souhait est de prendre de la masse musculaire, votre objectif risque fort de ne pas être au rendez-vous.

Par contre, si l’objectif est d’affiner votre silhouette plus que de vous muscler, alors, il n’y a aucun problème à commencer par votre partie cardio. En effet, les poids que vous soulèverez resteront très légers et votre performance ne sera donc pas impactée.

Dans le cas où vous commencez par la musculation puis que vous faites votre cardio :

Étant donné que vos réserves de glycogène ne sont pas entamées, vous pouvez utiliser toute votre énergie pour soulever vos charges et plus que si vous aviez déjà fait votre cardio. De plus, et même si la musculation n’entame pas autant les réserves (du fait qu’elle est moins intense), faire le cardio sur une réserve de glycogène presque vide est « bon » car l’organisme va alors puiser son énergie dans les triglycérides, qui sont les graisses « stockées » dans le corps. Ceci est donc une bonne solution pour perdre un peu de poids tout en tonifiant son corps avec la partie musculation.

Donc, quand vous avez des objectifs aussi bien pour la partie cardio que pour la partie musculaire, regardez si la disposition du cardio avant ou après la musculation peut influencer vos objectifs et si oui, adaptez. Il vous est possible de séparer les deux styles d’entraînements, soit au cours de la même journée, soit sur deux journées. Cela dépend, bien évidemment du nombre de séances que vous voulez, pouvez faire.

Néanmoins, n’hésitez pas à me questionner afin de vérifier si l’agencement de vos séances vous convient bien et convient bien à vos objectifs.

Comments

merci !!
une fois de plus, me voilà ravie de cette lecture. c'est clair et informatif. action maintenant..
je me réjouis d'ores et déjà de l'article suivant !!

une fervente lectrice.

By jessica (not verified)

Très intéressant merci

By Joseph (not verified)

Amazing! Its actually awesome paragraph, I have got much clear idea about from this paragraph.

By Bart (not verified)

Add new comment

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.
CAPTCHA
Répondez la questions pour envoyer le formulaire, s'il vous plaît.
2 + 10 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.